Interviews de Jean-Marie Donat, collectionneur

Du collectionneur à l’artiste, de la collection à l’œuvre…

Suite à la conférence organisé opar Le BAL en novembre 2015, Anne-Frédérique Fer de France Fine Art – Actualité des Arts a rencontré Jean-Marie Donat pour une interview sur sa collection de photographie vernaculaire et sur sa démarche de collectionneur.

016_Artistes_Jean-Marie-Donat_1 016_Artistes_Jean-Marie-Donat_2 016_Artistes_Jean-Marie-Donat_3

Présentation de l’interview par Anne-Frédérique Fer :

« La première rencontre avec Jean-Marie Donat se passa en juillet 2015, à Arles lors des Rencontres de la photographie où pour la première fois, il montrait physiquement sa collection au public. Une collection, sous forme de séries qu’il construit depuis plus de 25 ans, constituée de photographies d’anonymes, sorties d’albums de familles. Cet été, nous pouvions découvrir TeddyBär, Blackfaces et Predator, 3 de ses séries. Une infime partie de la collection, la face visible de l’iceberg qui comptent plus de 10 000 images. Soigneusement classées dans des petites boîtes, les photographies récoltées deviennent des trésors, indices des ensembles qu’il constitue. Par son regard, par les noms qu’il donne à ces ensembles, Jean-Marie Donat guide notre regard vers d’autres histoires. Il nous pousse à la réflexion, à voir différemment les composants de l’histoire populaire et collective. Par la manipulation de la matière photographique, il transforme sa collection en oeuvre. »

016_Artistes_Jean-Marie-Donat_audio

Ecouter l’intégralité de l’interview ici
© Anne-Frédérique Fer, FranceFineArt, Paris 16/12/2015.

Les sujets abordés :
– la genèse et la série Teddybär
– la démarche du collectionneur
– la constitution d’une oeuvre
– l’influence du regard
– l’intervention sur la photographie et l’appropriation du visuel avec les series Rorschach et Duelist
– la frontière entre le collectionneur et l’artiste
– les prochains projets, un regard particulier sur l’Amérique
– le choix d’une époque et l’importance du filtre du temps
– la photographie vernaculaire et la ré-interprétation de l’histoire

 

Interview à l’occasion de l’exposition Arles 2015
et du lancement d’ INNOCENCES

Anne-Fréderique Fer avait rencontré Jean-Marie Donat à l’occasion de l’exposition « Vernaculaire ! trois séries de la collection Jean-Marie Donat » lors des Rencontres de la photographie Arles 2015.

1668_Vernaculaire_audio

Vous pouvez ré-écouter son premier interview sur les séries TeddybärPrédator et Blackface  ici 
© Anne-Frédérique Fer, FranceFineArt, Arles 08/07/2015.